Archives par mot-clé : abbaye

Mise en ligne de mon mémoire de Master

Coraline REY, L’entreprise archivistique de Jean de Cirey, abbé de Cîteaux (1476-1501). Le dossier documentaire de la seigneurie de Villars en Côte-d’Or, Master sous la direction d’Eliana Magnani et Marie-José Gasse-Grandjean, Dijon, 2009[1].

Ce mémoire, parachevant deux années de recherches sur l’archivage et les processus de cartularisation à l’abbaye de Cîteaux au Moyen Âge, s’articule autour de cinq grandes parties. La partie introductive propose une analyse historiographique et présente la documentation utilisée. La deuxième partie expose le projet de Jean de Cirey à travers l’étude de la préface à ses cartulaires. La troisième partie évoque la gestion des archives à Cîteaux avant l’abbatiat de Jean de Cirey : processus de cartularisation, mentions portées au dos des actes, inventaires. La quatrième partie est réservée à l’entreprise de Jean de Cirey et à la postérité du chartrier. Enfin, la cinquième partie propose l’édition des 62 actes qui ont constitué la base de mon travail[2]. Annexes, sources, bibliographie et index viennent compléter ce travail.

Actuellement, ces recherches sont poursuivies dans le cadre d’une thèse de doctorat intitulée Archives et bibliothèque à Cîteaux, de l’original au “recueil” : scripturalité et visualité dans une entreprise d’écriture au Moyen Âge (XIIe siècle – début du XVIe siècle), sous la direction de Daniel Russo et Eliana Magnani.

NB : ce billet a précédemment été publié sur Laetus Diaconus.

Seing de Jean de Cirey


[1] Le mémoire peut aussi être téléchargé via la page Études et projets de recherche cisterciens du site CBMA, et également via la page de la Collection CBMA du BUCEMA.

[2] Cette édition a été intégrée à la base de données CBMA.

 

Pour citer cet article : Coraline Rey, "Mise en ligne de mon mémoire de Master," Armaria, publié le 15/12/2015. URL : http://armaria.hypotheses.org/247, consulté le 21/11/2017.

Un acte de Cîteaux dans le fonds de l’abbaye de Rosières, Archives départementales du Jura

La fondation de l’abbaye cistercienne de Rosières a été achevée en 1132 par Gaucher III, seigneur de Salins. Il n’en reste rien, mais on peut aujourd’hui la situer dans le village de La Ferté (canton d’Arbois, Jura), au lieu-dit Rosière, sur la rive droite de la Cuisance.

Les archives de l’abbaye sont conservées aux Archives départementales du Jura, fonds 19 H, et aux Archives départementales du Doubs, fonds 65 H.

Aux Archives départementales du Jura, sous la cote 19 H 8, se trouve un acte, daté de 1196, au nom de Gaucherus, seigneur de Salins. Cet acte rapporte que Gaucherus a fait don d’une muire, c’est-à-dire d’eau salée (muria), à l’abbaye de Rosières, cette muria étant à prélever sur son puits « du bourg » (sans doute faut-il comprendre Salins). Continuer la lecture de Un acte de Cîteaux dans le fonds de l’abbaye de Rosières, Archives départementales du Jura

La restauration des chartes de l’abbaye du Miroir (Saône-et-Loire)

L’abbaye du Miroir fut fille de Cîteaux, située dans l’actuel département de la Saône-et-Loire, près de Louhans (canton de Cuiseaux). Ce monastère fut fondé en 1131 par le seigneur Humbert de Coligny, puis réunifié à la mense de Cîteaux en 1610.

Son chartrier, bien qu’ayant subi un certain nombre de pertes (pillages, ventes des Biens nationaux, éparpillement des liasses au XIXe siècle), se trouve en grande partie conservé aux Archives départementales de Saône-et-Loire, sous les cotes H 81 à H 114. Continuer la lecture de La restauration des chartes de l’abbaye du Miroir (Saône-et-Loire)

Les chartes de l’abbaye de Maizières, un fonds inexploité

L’abbaye Notre-Dame de Maizières, troisième fille de La Ferté, fut fondée en 1125, sur l’actuelle commune de Saint-Loup-Géanges, en Saône-et-Loire[1]. L’histoire de cette abbaye reste pour une large part inconnue[2].

Le fonds d’archives de l’abbaye, conservé aux Archives départementales de Saône-et-Loire est encore inexploité. Et pourtant, l’inventaire semi-analytique de la série H donne un bel aperçu de ce fonds : conservé sous les cotes H 54 à H 80, il comporte des documents datés de 1170 à 1769. Les documents médiévaux sont conservés sous les cotes H 54 à H 66 (1170-1502). L’inventaire dénombre 536 parchemins, 44 papiers et 1 plan. Selon toute apparence, il s’agit de documents intéressant le temporel de l’abbaye. Continuer la lecture de Les chartes de l’abbaye de Maizières, un fonds inexploité