10 mai Journée nationale de mémoire de l’esclavage et de ses abolitions #PatrimoinesDechaines

Mémoire concernant le commerce de la Martinique 1763. Évoque aussi l'esclavage
12 J 33 Mémoire concernant le commerce de la Martinique

Le 12 février 1762 la Martinique, colonie française, tombe aux mains des Anglais. Elle est rendue à la France un an plus tard, suite au traité de Paris, signé le 10 février 1763 entre les royaumes de France et d’Espagne d’un côté, et la Grande-Bretagne et le Portugal de l’autre.


C’est dans ce contexte qu’un auteur inconnu écrit le « Mémoire concernant le commerce de la Martinique » en 1763. Ce document fait partie d’un dossier relatif au port et à la chambre de commerce de Marseille, conservé aux Archives départementales du Var dans le « fonds Martin de Roquebrune », sous la cote 12 J 33.


La campagne numérique « Patrimoines Déchaînés » met en valeur les richesses patrimoniales françaises en lien avec l’histoire de l’esclavage et de ses héritages.

À cette occasion, nous vous proposons de découvrir ce document qui, malgré son aspect de note relative au commerce et à l’avenir du commerce en Martinique, évoque l’esclavage.

Rendez-vous sur le site Internet des Archives départementales du Var.

 



Citer ce billet
Coraline Rey (2023, 10 mai). 10 mai Journée nationale de mémoire de l’esclavage et de ses abolitions #PatrimoinesDechaines. Armaria. Consulté le 2 mars 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/cz46

Par Coraline Rey

Docteure en Histoire médiévale, chercheure associée LEM-CERCOR Référente archives numériques, Archives départementales du Var

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search