10 mai Journée nationale de mémoire de l’esclavage et de ses abolitions #PatrimoinesDechaines

Mémoire concernant le commerce de la Martinique 1763. Évoque aussi l'esclavage
12 J 33 Mémoire concernant le commerce de la Martinique

Le 12 février 1762 la Martinique, colonie française, tombe aux mains des Anglais. Elle est rendue à la France un an plus tard, suite au traité de Paris, signé le 10 février 1763 entre les royaumes de France et d’Espagne d’un côté, et la Grande-Bretagne et le Portugal de l’autre.


C’est dans ce contexte qu’un auteur inconnu écrit le « Mémoire concernant le commerce de la Martinique » en 1763. Ce document fait partie d’un dossier relatif au port et à la chambre de commerce de Marseille, conservé aux Archives départementales du Var dans le « fonds Martin de Roquebrune », sous la cote 12 J 33.


La campagne numérique « Patrimoines Déchaînés » met en valeur les richesses patrimoniales françaises en lien avec l’histoire de l’esclavage et de ses héritages.

À cette occasion, nous vous proposons de découvrir ce document qui, malgré son aspect de note relative au commerce et à l’avenir du commerce en Martinique, évoque l’esclavage.

Rendez-vous sur le site Internet des Archives départementales du Var.

 


Par Coraline Rey

Docteure en Histoire médiévale, chercheure associée LEM-CERCOR Référente archives numériques, Archives départementales du Var

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search