Défait de reliure : fragment du Décret de Gratien glosé, XIVe siècle

Dans les services d’archives, des reliquats de manuscrits sont régulièrement retrouvés dans les défaits de reliure. Les Archives départementales du Var ne font pas exception.

Le petit morceau de parchemin présenté dans cet article mesure 142 mm de largeur par 177 mm de hauteur. Il porte un texte transcrit au court du XIVe siècle. Ce texte a été écrit sur les deux faces, dont l’une est très effacée : seuls quelques mots sont encore déchiffrables. Cependant, les deux extraits ont pu être identifiés : il s’agit d’une glose sur le Décret de Gratien.

Le Décret de Gratien est une œuvre de droit canonique, composée vers le milieu du XIIe siècle. Elle rassemble plus de 3 800 textes. Pour en savoir plus.

Notre fragment dévoile que le Décret était copié sur deux colonnes au centre de la page. La glose était inscrite dans les marges, dans un module d’écriture plus petit.

Les majuscules sont inscrites alternativement à l’encre rouge et à l’encre bleue. Elles sont filigranées : les lettres rouges s’entourent de filigranes bleus, les lettres bleues se parent de filigranes rouges.

AD083, sans cote. Fragment du Décret de Gratien glosé, XIVe s., verso.
AD083, sans cote. Fragment du Décret de Gratien glosé, XIVe s., verso.

IDENTIFICATION DES EXTRAITS

Nota : afin de pouvoir maintenir à plat le fragment pour le photographier, il a été glissé sous verre.

Les chiffres romains n’existent pas dans la transcription du XIVe siècle. Ils ont été ajoutés pour plus de compréhension.

La glose reste non identifiée.

Recto, très effacé (non présenté ici car illisible)

C. XXII

… disrumpunt, conculcantes uerbi dominici margaritas, et ornamenta fidei maculantes. De istis ergo dicitur, quia non potuerunt filii Iuda eicere Iebuseum de Ierusalem usque in hodiernum diem.

C. XXIII

Porcis et canibus sancta non sunt committenda. Idem super duodecim Prophetas. Quando ergo ecclesiasticus uir, et prudens, atque intelligens, multas impietates in ea, que uocatur domus Dei, esse cognouerit, et non solum multas, sed et fortes, et que obprimere iustitiam possint, et in tantum rabiem doctorum processisse, ut accipiant pretium in iudicio, et omnia pro muneribus faciant, pauperes deuitent in portis, et audire contempnant, taceat in illo tempore, ne det sanctum canibus, et mittat margaritas ante porcos, qui conuersi conculcent eas; et imitetur Ieremiam dicentem: “Solus sedebam, quia amaritudine repletus sum.”

C. XXIV

Cum pagano comedere, sed cum excommunicato minime licet. Item Iohannes Crisostomus, in epistola ad Ebreos. Ad mensam quippe paganorum si uolueris ire, sine ullaprohibitione permittimus

Verso

C. XXIX

… ginensi II. Qui merito facinorum suorum ab ecclesia pulsi sunt, si ab episcopo aliquo, aut presbitero, uel clerico fuerint in communione suscepti, etiam ipse pari cum eis crimine teneatur obnoxius, refugientes sui episcopi regulare iudicium.

C. XXX

Qui sententiam episcopi putat esse iniustam recurrat ad sinodum. Item ex Concilio Cartaginensi IV. Clericus, qui episcopi districtionem circa se putat iniustam, recurrat ad sinodum.

C. XXXI

Vincula ecclesiastica non sunt contempnenda. Item Iohannes Crisostomus, super epistolam ad Ebreos. Nemo contempnat uincula ecclesiastica. Non enim homo est qui ligat, sed Christus, qui hanc potestatem dedit, et dominos fecit homines tanti honoris. Item Augustinus de uerbis apostoli, sermone LXXIX. Omnis Christianus, dilectissimi, qui a sacerdotibus excommunicatur, sathanae traditur: quomodo ? Scilicet, quia extra ecclesiam est diabolus, sicut in ecclesia Christus, ac per hoc quasi diabolo traditur qui ab ecclesiastica communione remouetur. Unde illos, quos…



Citer ce billet
Coraline Rey (2023, 9 juin). Défait de reliure : fragment du Décret de Gratien glosé, XIVe siècle. Armaria. Consulté le 2 mars 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/cz47

Par Coraline Rey

Docteure en Histoire médiévale, chercheure associée LEM-CERCOR Référente archives numériques, Archives départementales du Var

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search